Bilan GES de l’INRAE | France
Par NEPSEN

À propos de ce bilan GES

T

Données Clés

 

Durée réalisation:

1 an (2021)

 

Mission réalisée:

Bilan Émissions Gaz à Effet de Serre réglementaire (BEGES-r)

Réhabilitation-énergétique-4

Identité

Lieu du projet:

France entière

 

Périmètre:

Scope 1, 2 et 3 partiel

 

Focus projet

b

contexte

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

En 2010, l’INRA a réalisé 15 bilans carbone sur autant d’unités expérimentales ou de recherche.
Cette démarche a été complétée en 2012 par une comptabilisation globale à l’échelle de l’établissement.

Depuis 2011, l’INRA est soumis à la réalisation d’un bilan d’émissions de gaz à effet de serre réglementaire, portant sur les scopes 1 (émissions directes) et 2 (émissions indirectes associées à l’énergie). Le BEGES-r est en effet un diagnostic visant à identifier et mobiliser les gisements de réduction de ces émissions et in fine atténuer le changement climatique. Le bilan carbone quant à lui, intègre ces scopes et les complètent par le scope 3 (autres émissions indirectes). 

De son côté l’IRSTEA, l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture a réalisé un bilan carbone en 2004, 2009 et 2014.

INRAE vient donc de mettre en œuvre son premier BEGES-r.

Quelles solutions ?

INRAE a réalisé en 2020 son premier bilan d’émissions de gaz à effet de serre.
Dans le cadre de cet exercice, ont été pris en compte les postes d’émissions suivants :

 

  • Poste 1 – Sources fixes de combustion
  • Poste 2 – Sources mobiles à moteur thermique
  • Poste 3 – Procédés hors énergie
  • Poste 4 – Fugitives
  • Poste 5 – Issues de la biomasse (sols et forêts)
  • Poste 6 – Consommation d’électricité
  • Poste 7 – Consommation de vapeur, chaleur ou froid
  • Poste 8 – Émissions « amont » des postes 1 – 2 – 6 et 7
  • Poste 9 – Achats et services partiel
  • Poste 10 – Immobilisations de biens
  • Poste 13 – Déplacements professionnels
  • Poste 22 – Déplacements domicile travail

1er bilan d’émissions de gaz à effet de serre d’INRAE

Les spécificités de ce BEGES-r

Suite à cette démarche, en 2021 a été engagé une réflexion sur les actions à mettre en œuvre pour réduire son impact carbone. De là une stratégie carbone s’est mise en place.

Celle-ci s’est traduite par :

 

  • La réalisation d’une calculatrice carbone par unité, intégrant le calcul des économies de GES liées au plan d’actions. Celle-ci a permis à l’INRAE de développer l’outil stopGES à destination des unités.
  • La définition de plusieurs pistes d’actions par métier INRAE comptabilisés dans le BEGES-r.
  • La formation des interlocuteurs INRAE au tableur bilan carbone utilisé lors de la démarche 2020.
Réalisation-à-la-une_Bilan-carbone_5