MPGP | Rénovation énergétique « Lycée des Combrailles » | Puy-de-Dôme (63)
Par NEPSEN

A propos

T

Données Clés

Maîtrise d’Ouvrage:

SPL Oser,
Région Rhône-Alpes

Partenaire:

CDR Construction,
CHM Architecte,
Exploitant IDEX Energie

Durée réalisation:
2 ans (2020-2022)

Budget travaux:
3 200 k€ H.T.

Réhabilitation-énergétique-4

Vue aérienne de l’installation photovoltaïque en toiture

Identité

Lieu du projet:

Saint-Gervais-d’Auvergne, 63, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Type de bâtiment:

Groupe scolaire

Périmètre:

Plus de 4 500m² de surface :

  • Externat
  • Deux internats
  • Cuisine
  • Salle de réfectoire
  • Foyer
  • Centre de documentation et d’information (CDI)
  • Logements de fonction
  • Locaux administratifs

Le projet en photos

Réhabilitation-énergétique-2
Réhabilitation-énergétique-7

Focus projet

b

contexte

La région Auvergne-Rhône-Alpes souhaitait rénover les bâtiments du site et améliorer leur efficacité énergétique tout en s’engageant dans la transition énergétique. Le lycée des Combrailles et l’internat du lycée Germain-Sommeiller ont donc bénéficié d’une rénovation énergétique complète. L’opération a été menée au travers d’un marché public global de performance signé en 2019 pour la Société Publique Locale d’Efficacité Energétique, par l’équipe composée de l’entreprise générale CDR Construction, CHM Architectes, NEPSEN et l’exploitant Idex Auvergne Rhône Alpes.

L’opération, réalisée sur ce lycée agricole entre l’été 2020 et début 2022, comprend une réfection niveau BBC rénovation et un engagement énergétique à – 40%EP sur 8 ans.

La toiture-terrasse du lycée des Combrailles nécessitant d’être réhabilitée et isolée, l’implantation de panneaux photovoltaïques en toiture s’est révélée adaptée pour atteindre les objectifs énergétiques du bâtiment.

quels travaux?

  • Isolation thermique extérieure dont une partie en biosourcé
  • Remplacement des menuiseries extérieures
  • Réfection des toitures terrasses
  • Isolation des planchers bas
  • Rénovation complète de la ventilation
  • Installation de 67 kWc de solaire photovoltaïque
  • Création d’une GTC
  • Construction de 2 salles de classes neuves
  • Amélioration acoustique du Self
  • Création d’une chaufferie préfabriquée bois/gaz avec micro-réseau de chaleur:
    • Bois granulés : 256 kW
    • Gaz appoint/secours total : 520 kW
Z

quels résultats?

  • 82 042 kWh produits annuellement en photovoltaïque
  • Economie d’énergie: 40 % EP
  • Taux de couverture bois > 80 %
  • Part des ENR: 63 % sur EP
  • Niveau BBC renovation
  • Economie de 59k € TTC de côuts énergétiques par an
  • Réduction de 38 kg eq CO2/m² d’émissions de CO2 (soit 80%)

Les spécificités de la rénovation énergétique

L’atteinte du niveau BBC rénovation

La rénovation comprend la réfection de l’étanchéité des toitures, l’isolation de certaines d’entre elles en terrasses et la mise en place d’une toiture végétalisée.

Concernant les menuiseries et les murs, la mise en œuvre d’une part de matériaux biosourcés (isola­tion par l’extérieur réalisée partiellement avec des panneaux de laine de bois). Il a été nécessaire de remplacer quelques menuiseries et murs rideaux existants par des menuiseries plus performantes. Le niveau BBC rénovation a été atteint grâce au remplacement de ces dernières. Mais aussi du fait de l’installation d’une ventilation double-flux et celle d’un récupérateur d’énergie sur l’extraction de la hotte de la cuisine. Par ailleurs, le projet comporte la création de deux nouvelles salles de classes pour le plus grand bonheur du personnel et élèves de cet établissement scolaire reconnu au niveau national.

Une utilisation des énergies renouvelables

Une rénovation de la toiture a d’abord été réalisée par notre équipe bâtiment afin de garantir que la charpente en place puisse supporter la charge d’une installation photovoltaïque tout en améliorant les performances énergétiques du lycée grâce à une meilleure isolation. 
Ce projet en autoconsommation avec limiteur d’injection a été réalisé avec une fixation photovoltaïque en surimposition permettant la mise en œuvre de modules photovoltaïques sur la toiture en ardoise du bâtiment. Une puissance de 67.23 kWc a ainsi pu être installée avec un total de 162 modules.
La totalité de la production électrique de l’installation permet donc à la Région Auvergne-Rhône-Alpes de réaliser des économies, énergétiques et financières, sur ses factures d’électricité.

Le lycée qui fonctionnait précédemment au gaz propane (combustible fossile non renouvelable, très onéreux et générant du CO2). Il a donc été nécessaire de réduire les besoins en chaleur du site mais également de passer à l’utilisation d’un combustible renouvelable. Pour cela, il a été choisi d’opter pour la construction d’une chaufferie préfabriquée fonctionnant aux granulés de bois qui desservira les bâtiments du site pour la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage. Mais également de transformer les chaufferies existantes en sous-stations. S’ajoute à cela, la construction d’un micro-réseau de chaleur permettant d’atteindre un taux de couverture bois de plus de 80%.