ISO 50001 : Quand la stratégie énergétique devient une stratégie groupe

ISO50001

Du système de management de l’énergie (Smé) à la certification ISO 50001

La norme ISO 50001, publiée le 15 juin 2011 par l’Organisation internationale de normalisation, elle concerne toutes les organisations.  Elle certifie le fait qu’un système de management de l’énergie  corresponde à la norme. C’est une démarche participative qui vise à économiser l’énergie dans les entreprises et donc à développer la performance énergétique de leurs bâtiments.

La norme comprend un audit énergétique, et  la mise en place d’un système de management de l’énergie. Un Smé s’appuie en général sur une équipe dédiée pour définir les politiques énergétiques et mettre en place un plan d’action à long terme. Le but est de développer une gestion réfléchie de l’énergie au sein de l’entreprise et de sensibiliser la direction et les employés.

L’accompagnement ISO 50001 s’articule donc autours de 5 modules :

– Formation de l’équipe énergie de l’entreprise à la norme :
Former toutes les personnes qui occupent des postes jouant un rôle dans le Smé, à l’intérêt de la démarche (Responsable énergie, acheteur référent, correspondant production, correspondant maintenance/travaux neufs, responsable système et/ou environnement)

– Élaboration du projet :
Prise en compte des résultats de l’audit énergétique pour déployer la revue énergétique.
Mise au point d’un plan d’action sur 6 mois avec l’équipe de management de l’énergie et définition des fonctions associées à la démarche énergie.
Définition de la politique énergétique ou programme de Management de l’Energie

– Planification énergétique :
Mise en place du suivi réglementaire en énergie et vérification de conformité. Rédaction d’une procédure de revue énergétique (facteurs agissant sur les usages et consommations, hiérarchisation des UES)
fixation des objectifs et rédaction de la politique

– Mise en œuvre :
Evaluation des compétences et des besoins de formations
Rédaction des consignes de maintenance et d’exploitation pour les usages significatifs et définition des processus de conception et d’achat et enregistrements associés.

– Vérification :
Surveillance des résultats
Vérification de conformité et suivi des actions correctives et préventives

Les bureaux d’études peuvent aider et accompagner les entreprises à mettre en place leur Smé, ou alors peuvent produire les documents de suivi de la performance énergétique dans leur globalité.

Pourquoi mettre en place un Smé ?

Les bénéfices d’un système de management de l’énergie sont nombreux :
– maîtriser ses dépenses énergétiques
– fédérer l’ensemble des salariés autours de la consommation énergétique
– choisir les investissements les plus pertinents.

En appliquant cette norme, les entreprises profitent aussi d’une meilleure image en termes de responsabilité environnementale..

Selon l’Agence mondiale de l’Energie, une certification ISO 50001 peut avoir un impact de 60% sur la consommation d’énergie (60% ).

Exemption de l’audit énergétique : Les entreprises certifiées ISO 50001 sont exemptée de l’audit énergétique obligatoire qui doit se faire tous les 4 ans d’après l’article 40 de la loi DDADUE. Une norme qui inscrit donc les entreprises dans une démarche d’amélioration continue.

2 exemples Nepsen

Un des plus grands producteur de vin mondial « Les grand chais de France » a fait appel au bureau d’étude Aquiten pour certifier 7 de ses sites en ISO 50001.

Le projet de Speen avec la CCI Normandie et l’ADEME Plus d’informations ici

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Mots clés :, , ,

Les commentaires sont fermés